Le Yoga

Art de vivre ……

Etat de Yoga …….

Harmonie équilibrée…….

Discipline…..

 

Le Yoga est « un art de vivre » où se développe « un état de Yoga » caractérisé par une harmonie équilibrée entre le corps et l’esprit, entre la vie matérielle et la vie spirituelle.

LES ORIGINES

Les origines du Yoga remonteraient à plusieurs millénaires en Inde. C’est dans le Veda, un ensemble de textes regroupant les plus anciens écrits du monde, que l’on trouve une des premières références écrites sur le yoga avec les Upanisad.
Le plus ancien exposé systématique du Yoga qui nous soit parvenu est constitué par les Aphorismes du Yoga, les Yoga-Sûtra de Patanjali, daté entre le II°s avant et le IV°s après notre ère. Cette œuvre développée par la suite par de nombreux commentaires codifie l’enseignement traditionnel du Yoga et devient le texte de base de l’école classique du Yoga (yoga de Patanjali ou Yoga Royal).

 

DÉFINITION

Il n’est pas facile de définir le Yoga. Étymologiquement, le terme « yoga » dérive de la racine sanscrite YUG, « lier ensemble », « tenir serré », « atteler » « mettre sous le joug »… que nous retrouvons en français avec les mots « joug » (qui reliait les bœufs d’un attelage), « joindre ».
C’est l’idée d’état d’unification qui prime, avec en seconde définition la notion de méthode à utiliser : le mot Yoga est donc souvent interprété comme signifiant l’union du corps, du coeur et de l’esprit à travers une démarche expérimentale.

Cette expérimentation a, selon la philosophie du Yoga, une perspective spirituelle : celle de se libérer de la confusion qui crée la souffrance afin d’atteindre l’unité et la paix intérieure.

LES DIFFERENTS ENSEIGNEMENTS

En Inde, le Yoga était traditionnellement transmis oralement de maître à élève (ou « disciple » qui recevait la « discipline ») et largement diversifié avec 3 branches classiques : le Jnâna yoga (yoga de la connaissance), le Bhakti yoga (yoga de la dévotion) et le Karma yoga (yoga de l’action).
On distingue les yogas dits « modernes” qui pour la plupart sont basés sur l’enseignement du Raja Yoga, souvent associé au célèbre texte du Yoga Sutra de Patanjali, et du Hatha Yoga, exposé notamment dans la Hatha Yoga Pradipika.

Avec le Râja yoga (yoga royal) le Yogin cherche à réaliser l’état de conscience “royale” c’est-à-dire une conscience libre de tout conditionnement.
Le Hatha Yoga est la forme de yoga le plus pratiqué en Occident où le yoga est arrivé très récemment, au XIX siècle. Il s’appuie sur des exercices physiques, respiratoires et mentaux pour parvenir à la réalisation de “l’être unifié”.

LE YOGA DE L’ENERGIE

Le Yoga de l’Energie est adapté à tous quel que soit l’âge ou la condition physique.
Son enseignement a été répandu en Europe, par Lucien Ferrer puis Roger Clerc (1908-1998). Il est dépouillé de tout artifice et de toute doctrine, fondé sur l’attention et guidé par le respect des possibilités de chacun. Il peut être pratiqué par tous : débutants ou pratiquants confirmés, souples et moins souples, jeunes et moins jeunes
Reconnu comme l’un des courants majeurs des méthodes occidentales d’enseignement du Yoga, le Yoga de l’Energie représente une pédagogie spécifique du Hatha yoga basée sur la prise de conscience de Prâna “l’énergie vitale” et de Manas “l’activité mentale”.
Il développe la conscience de la circulation des énergies de nos sensations internes, par la conduite de la pensée dans le mouvement.
Comme les autres formes de yoga, il propose un travail sur le souffle, le mental et l’émotionnel, invitant à un élargissement de conscience qui permet de mieux se connaître sur tous les plans.

L’attitude la plus simple peut devenir la plus parfaite des asanas si elle est pratiquée en toute conscience, dans la présence absolue.